Skip to main content
Séjours scolaires Etats-Unis
Séjours scolaires Etats-Unis
Séjours scolaires Etats-Unis
Séjours scolaires Etats-Unis
Séjours scolaires Etats-Unis
Séjours scolaires Etats-Unis

Des points positifs tout au long de mon année!

Océane – USA, 10 mois. Année 2012-2013.

Tout d’abord la rencontre avec ma famille d'accueil… Dès le premier regard, j’ai su que j'allais avoir une année incroyable avec eux. C'était comme si toutes mes peurs, tout mon stress s’étaient évanouis en un seul regard partagé avec eux à l'aéroport. Un autre point positif c'est la découverte de la culture du lycée. On ne s’imagine pas tout ce qui peut se passer ! J’ai assisté à une comédie musicale, participée à la semaine "Homecoming" avec chaque jour un thème vestimentaire différent et l’élection d’une reine et d’un roi de Terminale, une autre semaine assez similaire, la "Snow Week" et bien sûr le "Prom", le meilleur moment qu’on attend tous, le bal de fin d'année. Rien qu’avec ce que je viens de vous lister, j'ai vécu des moments que je ne pourrais jamais oublier.

Le sport était aussi un point très positif pour moi. Sans le sport je n'aurais pas pu rentrer dans ma robe de bal ! C'est grâce au sport que j'ai vraiment pu connaitre les filles de mon lycée, il y a un réel esprit d'équipe qu’on n’a pas ou peu en France. Beaucoup ont été précieusement là pour m’aider, pour m'expliquer les règles durant les matchs, comment progresser le mieux, etc.
Quelques anecdotes qui m’ont marquées…

Avec ma famille d’accueil, j'ai eu l’occasion de visiter plusieurs endroits comme « the Mall of America », le plus grand centre commercial des USA avec plus de 400 boutiques, et j'ai pu rencontrer mes grands-parents d’accueil. Chouette rencontre !
Une anecdote qui me vient toujours à l'esprit quand je repense à mon année c'est lorsque j’ai eu mon plus gros fou rire avec mes trois amis Kellin, Carl et Anthony. A la suite de notre cours de musique, Carl me parle et me donne un petit coup gentil sur l’épaule avec les baguettes de batterie. Il dit quelque chose "I just rub it !" (= je lui ai mis un petit coup) et moi j’ai compris « I have a rabbit here ». Gros malentendu et énorme fou rire en conséquence. C’est fou comme quelques lettres et une prononciation peuvent faire la différence!

Quelque chose que j'ai adoré aussi c'est quand j'ai reçu mon surnom. Les amis m’ont surnommé Phil. D’un seul coup j'ai vraiment su que j'étais bien intégrée, qu’on m’avait adopté et que les filles du lycée me prenaient pour l’une des leurs. Ça m’a fait chaud au coeur, je me sentais belle et j’étais devenue une réelle étudiante américaine!