• Dois-je payer des impôts aux États-Unis ? En savoir plus

    Oui. Si votre programme est rémunéré, les taxes fédérales (Federal and State Income Tax (10 – 15%) and City/Local Tax (5 – 8%)) vont être automatiquement prélevées sur votre rémunération ou stipend. A la fin de votre programme, vous pourrez faire une "Tax return" (déclaration d’impôts) et ainsi demander un remboursement partiel de ces taxes. Vous trouverez de plus amples informations en consultant votre « participant Handbook » disponible sur votre portail MyIntrax.

    Entre janvier et février, vous recevrez un document appelé "formulaire W-2" de votre entreprise d'accueil. Ce document comprend toutes les indemnités versées et tous les impôts déduits au cours de l'exercice fiscal précédent. Vous devrez remplir des documents fiscaux et les renvoyer à l'IRS avec votre formulaire W-2 avant le mois d'avril.

    Il est aussi possible d'engager une compagnie fiscales pour le faire pour vous (ils retiennent un pourcentage ou une somme fixe).

  • Combien coûte le logement aux États-Unis ? En savoir plus

    Pour les participants au programme de stage dans le domaine de l'hôtellerie, il est probable que le votre entreprise puisse vous fournir un logement ou vous assister dans votre recherche. 

    Si vous participez au programme CampCare (moniteur en colonie de vacances), le logement et les repas vous seront fournis.

    Si vous participez au programme Work & Travel, il est probable que votre entreprise d'accueil puisse vous loger directement sur place, ou, le cas échéant, vous oriente vers un logement adapté à proximité du lieu de travail.  

    Pour tous les autres programmes et autres types de stages et formations, vous êtes libre de chercher votre propre logement. La meilleure source d'information est votre entreprise d’accueil, qui connaît les environs et pourra donc vous renseigner sur les possibilités de logement sur place.

    Les loyers dans les villes populaires comme New York ou San Francisco peuvent être très coûteux. Pour un appartement d'une pièce dans la ville elle-même, vous devriez vous attendre à payer plus de $3 000 par mois. Les stagiaires ont donc tendance à rechercher des logements en colocation avec des chambres meublées. Voici quelques sites web que nous pouvons vous recommander de consulter :

    www.roommates.com

    www.roomster.com 

    www.craigslist.org 

    Veuillez tout de même compter entre 500 à 1400 dollars pour une chambre en colocation, selon la ville et la distance qui vous sépare du centre. Souvent, il vous sera demandé de payer le premier mois à l'avance ainsi qu'une caution (jusqu'à trois mois de loyer). Pour les services publics (électricité, chauffage, climatisation, eau, ordures) et Internet, prévoyez un budget supplémentaire de 100 à 200 dollars par mois.

    Comment éviter les arnaques : À moins d'avoir reçu une recommandation concrète de logement de votre entreprise d'accueil, nous vous conseillons de réserver une chambre en hôtel ou auberge de jeunesse sur une plateforme officielle pour les premières semaines afin de vous laisser le temps de visiter des appartements ou colocations directement sur place. De cette façon, vous pourrez visiter les lieux par vous-même, rencontrer vos futurs colocataires et savoir qu'ils existent. N'envoyez pas votre numéro de carte de crédit et ne versez pas de caution ou de frais de dossier avant d’avoir visité l’appartement et d’avoir vérifié la sériosité de l’offre. 

  • Puis-je exercer des emplois secondaires pendant mon programme aux États-Unis ? En savoir plus

    Sauf les activités de bénévolat, comme celles menées auprès d'organisations caritatives, aucun autre emploi ou stage n'est autorisé pendant la durée du visa J1. Il est strictement interdit d'occuper un emploi à temps partiel pendant la durée du visa J1.

  • De combien d'argent ai-je besoin pour vivre aux États-Unis ? En savoir plus

    Les frais de subsistance dans les villes populaires des côtes Est et Ouest sont plus élevés que dans d'autres régions des États-Unis. Nous vous suggérons d'avoir accès à 3000 à 4000 dollars avant de commencer votre programme pour les dépenses initiales telles que le transport depuis l'aéroport, le logement temporaire dans une auberge/un hôtel pendant la recherche d'un logement permanent, le premier mois de loyer et la caution, les dépenses imprévues. Afin de planifier le financement de votre stage aux États-Unis, il est utile de savoir combien vous allez payer pour la nourriture, les produits d'hygiène et de soins personnels, le transport, etc. L'IRS publie le standard national des frais de subsistance moyens aux États-Unis et une estimation des frais quotidiens pour une personne.

    Vous pouvez également utiliser les sites suivants pour obtenir des informations détaillées sur le prix moyens de certains articles: 

    La TVA étant différente dans chaque état, le prix des articles indiqués dans les magasins ne comprennent pas la TVA qui est ajoutée à la caisse. En fonction des états, elle peut représenter entre 3 et 10 % du montant d’un produit.

  • Qu’est-ce qu’une carte de sécurité sociale américaine et comment l’obtenir ? En savoir plus

    Le numéro de sécurité sociale (Social Security Number, souvent écrit SS# ou SSN en abrégé) sert d’identifiant personnel universel également pour les étrangers et pour les personnes qui ne paient pas de couverture sociale américaine.
    Si votre programme est rémunéré, cette carte est obligatoire.
    Cependant, même si votre stage n’est pas rémunéré, il est toujours plus simple d’en faire la demande notamment pour créer un compte en banque, contrat de téléphone, louer un appartement, etc.

    1. Afin d’obtenir cette carte, il est nécessaire de faire une demande de numéro I-94 (après arrivée sur le sol américain) :

    Vous pouvez accéder à ce numéro après votre arrivée sur le sol américain sur : http://www.cbp.gov/travel/international-visitors/i-94-instructions
    Cliquer en haut à droite de la page sur „Get I-94 Number Now” puis sur “get most recent I-94 ».
    Vous aurez besoin de ce numéro pour faire votre demande de “social security card”.

    1. La deuxième étape est l’obtention de la carte de sécurité sociale :

    Vous pourrez en faire la demande environ 2 jours ouvrés après validation de votre "check-in" sur MyIntraxPortal.
    Pour l’obtention de cette carte, il sera nécessaire de prendre un rendez-vous dans un des "Social Security Administration center” aux États-Unis :
    Une liste est disponible sur le ce site : http://www.ssa.gov/.
    Lors de l’entretien, il est nécessaire d’emporter les documents suivants :

    -          Social Security Application : http://www.ssa.gov/forms/ss-5.pdf
    -          Votre formulaire DS-2019
    -          Passeport contenant votre visa
    -          I-94
    -          Une copie du Training Plan ou confirmation de votre Job d’été
    -          Informations complémentaires d’identification si votre passeport a été réalisé il y a moins d’un an

    Attention : ne confondez pas la carte de sécurité sociale (identifiant personnel) avec votre assurance médicale qui est privée et contractée par Intrax.

  • Puis-je changer mon statut de visa de J1 à F1 (ou vice versa) aux États-Unis ? En savoir plus

    Intrax ne soutient aucun changement de catégorie sur le territoire américain. Nous vous conseillons donc de rentrer dans votre pays de résidence, puis de débuter votre nouvelle procédure de visa et respectant les périodes de carences/attentes requises. Vous trouverez ici les périodes de carences pour le Visa J1 Intern et Trainee (Visa de stage).

  • Que signifie "période de grâce"/Grace Period ? En savoir plus

    Après la fin de votre programme, vous bénéficiez encore de 30 jours pendant lesquels il vous est possible de rester et voyager sur le territoire américain. Pendant cette période, vous pouvez voyager uniquement à l’intérieur des États-Unis. Pendant la période de grâce, si vous souhaitez voyager en dehors des États-Unis, votre Visa J-1 ne sera plus valide au passage à la frontière américaine et vous ne pourrez plus entrer sur le territoire. Toute sortie durant votre période de grâce est donc définitive. Cette règle s’applique également au Canada, Mexique et Îles adjacentes.

    Vous pouvez également arriver aux États-Unis jusqu’à 30 jours avant la date de début de votre programme si vous avez reçu votre visa suffisamment à l’avance. Durant cette période, vous ne pouvez pas travailler dans votre entreprise d’accueil. L’assurance que vous avez avec Intrax exclu la période de grâce, il est de votre responsabilité de contacter le siège social d’Intrax pour prolonger votre assurance afin d’être assuré après la fin de votre programme. 

  • Puis-je recevoir des aides sociales pendant mon séjour aux États-Unis ? En savoir plus

    Non, les aides sociales sont destinées uniquement aux citoyens et aux résidents permanents.

  • Comment faire face au choc culturel ? En savoir plus

    Le choc culturel est vécu différemment par chacun. Le plus important est de garder en tête que cette sensation ou période de votre programme est normale et que vous n’êtes pas seul. Si vous remarquez une légère baisse de moral, votre famille commence à vous manquer, certains aspects de votre pays d’accueil vous énerve, ne vous isolez surtout pas! Et ne commencez pas à critiquer votre pays d’accueil. Essayez de rester optimiste en changeant quelques aspects de votre routine. Par exemple, votre trajet de travail, les bars dans lesquels vous rencontrez vos amis, les restaurants dans lesquels vous mangez le midi etc. Cela vous permettra de découvrir de nouveau lieux de votre ville, de rencontrer d’autres personnes et de redécouvrir la culture de votre pays d’accueil et de changer votre perception du “nouveau” et du “connu”. Le choc culturel et le mal du pays apparaît souvent après quelques semaines. Il peut cependant se présenter sous d’autres formes après plusieurs mois ou plusieurs années et peut revenir après avoir été surmonté. C’est une sensation humaine et normale! Pensez à parler avec quelqu’un qui a déjà vécu la même chose. N’oubliez pas que vous n’êtes pas seul!

     

  • Puis-je prendre des jours de congé/des vacances durant mon programme aux États-Unis ? En savoir plus

    La loi américaine ne prévoit pas de jours de congés réglementaires pendant un Visa J-1. C’est pourquoi, cette décision appartiendra à votre entreprise d’accueil. Si vous souhaitez quitter les États-Unis durant vos vacances, vous devrez contacter notre siège social américain afin d’obtenir une « travel validation ».

  • Combien de temps mon passeport doit-il être valide après la fin du programme aux États-Unis? En savoir plus

    Si vous êtes citoyen d'un pays membre du « Six months club », un passeport étant valide pour toute la durée de votre stage sera suffisant.
    Pour tous les autres, votre passeport doit être valable au moins 6 mois après la date de fin de programme.